Contenus

/ Contenus / Six tendances que tout communicant professionnel devrait connaître avant d’aborder 2018

Free thinking from Grayling people

Six tendances que tout communicant professionnel devrait connaître avant d’aborder 2018

4 décembre 2017


Jon Meakin, Directeur International des Services Stratégiques de Grayling, nous présente les prévisions annuelles de l’agence en termes de tendances.

Les études montrent régulièrement que nous sommes exposés à environ 10 000 messages marketing par jour. Et même si depuis une vingtaine d’années, on lit de plus en plus fréquemment que le consommateur est toujours plus sophistiqué, nul ne peut ignorer que celui-ci a également gagné en discernement. A défaut, comment pourrions-nous tout absorber ?

Et naturellement, ce paradigme rend la tâche encore plus ardue pour les marques et les entreprises pour considérer les messages qu’elles souhaitent diffuser. Communiquer régulièrement ne suffit pas. Les marques doivent être innovantes, audacieuses, intégrer les nouvelles technologies,  les nouveaux canaux de communication, avoir un temps d’avance, de façon à sortir du lot.

Au cours des jours à venir, des experts Grayling vont explorer les différentes tendances en matière de marketing et de communication, qui selon nous aideront les communicants au sein des marques et des entreprises à atteindre de façon optimisée leurs objectifs de communication en 2018. En résumé...

 

  1. Prenez position : Les frontières entre le monde des affaires, la politique et la culture n’ont jamais été aussi floues, aussi les entreprises ne peuvent plus rester neutres alors que le grand public exige de la clarté, de l’engagement et de l’action et que la diversité est le mot d’ordre du jour. Comment les marketeurs et les communicants peuvent-ils prendre cette tendance à  bras le corps avec authenticité et ne pas devenir le nouveau Pepsi ?
  1. Vision urbaine : Les marketeurs vont se concentrer de plus en plus sur les “super mégalopoles” mondiales et leurs populations en forte croissance, ancrant leurs marques dans des espaces iconiques et se connectant directement avec des publics culturellement perspicaces, qui peuvent à leur tour cibler et influencer d’autres populations. De considérables implications pas seulement pour les marques mais aussi pour leur rayonnement auprès de leurs publics.
  1. Un temps pour sa propre histoire : Des grandes manifestations publicitaires aux histoires sur Instagram en passant par les classiques de fiction et les expériences réelles, les marques utilisent des narratifs de façon différente, pour capter l’attention de leurs cibles et les fidéliser leurs cibles. Combien d’entreprises sont suffisamment courageuses pour arrêter de parler d’elles-mêmes et laisser d’autres voix, plus authentiques, parler en leur nom ?
  1. Essayez et apprenez : Alors que le changement s’opère à un rythme effréné, les entreprises de toutes tailles adoptent de plus en plus la mentalité start-up. Brasser des idées de façon participative et innover tous azimuts sont à l’ordre du jour, faire des tests en live et des opérations  en béta est devenu la norme pour un grand nombre de marques de l’industrie agro-alimentaire, de la grande distribution, du secteur des médias ou encore financier.
  1. Jouez : Tout devient un jeu, interagir avec les clients, leur délivrer l’inattendu,  pour  les activer et les récompenser. Faîtes le de la bonne façon et vous en récolterez les fruits. Faites le autrement et... Les entreprises doivent impérativement se soucier de bien faire.
  1. L’économie de l’attention : A l’ère de la pléthore d’informations via Internet, de l’impossibilité de se concentrer sur une information en particulier de façon prolongée alors que les consommateurs, perspicaces, font le tri dans les contenus, les entreprises doivent investir dans des contenus ciblés, synonymes de réelle valeur, si elles veulent se distinguer. Tout contenu ancien ne fera pas l’affaire.

Voyez-vous d’autres exemples ? Aurions-nous oublié quelque chose ? Partagez vos points de vue avec nous sur Twitter, en utilisant #6into18


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

21 décembre 2017


Prenez position

Par Tom Nutt, Grayling UK Head of CorporateSi l’année 2016 a été marquée par la montée du populisme en Occident avec l’élection de Donald Trump et le Brexit au Royaume-Uni, on a pu noter en...

En savoir plus

19 décembre 2017


L’attention, ou comment réduire le gap entre le moment où l’on intéresse le client, il s’engage et il achète

Les études montrent que le consommateur moyen est quotidiennement exposé à quelque 10 000 messages diffusés par les marques. Et 80 % des visiteurs d’un site Internet le quittent dans les 5...

En savoir plus

14 décembre 2017


Il est temps de jouer !

Loretta Ahmed, CEO de Grayling Moyen-Orient et Afrique, s’intéresse au fait que toute marque intégrant du fun dans chaque aspect de sa communication peut significativement accroître...

En savoir plus