Contenus

/ Contenus / Facebook évolue : oubliez tout ce que vous croyiez savoir

Free thinking from Grayling people

Facebook évolue : oubliez tout ce que vous croyiez savoir

5 février 2018


Reese Maabich, Directrice Digital Grayling France, partage son analyse sur le récent changement d’algorithme du géant des réseaux sociaux et l’impact pour les pages Facebook des marques.

Utiliser Facebook signifie clairement être à sa merci. Les utilisateurs voient ce que Facebook veut bien qu’ils voient.

Le « Social Network » a annoncé que des modifications seront apportées au niveau de son algorithme, en test actuellement dans certains pays. Celles-ci ont pour conséquence que ses utilisateurs voient dorénavant davantage de posts émis par leurs amis et proches, et moins de posts émanant de sites d’informations ou de marques, Facebook donnant la priorité aux sources d’informations fiables, en fonction du degré de crédibilité accordé par les utilisateurs de Facebook eux-mêmes.

Voici ce qu’a déclaré Mark Zuckerberg, selon CNN : “Avec ce nouvel algorithme, vous verrez moins de contenus publics tels que des posts émanant d’entreprises, de marques et des médias”. Poursuivant ainsi : “Nous assurons ainsi que nos services ne sont pas uniquement plaisants à utiliser, mais qu’ils participent également au bien-être de ceux qui les utilisent”.

Qu’est-ce que cela signifie exactement et de quelle façon cela va-t-il impacter les marques ayant basé leur stratégie de contenu sur cette plateforme social media ?

En tant que marque fonctionnant avec le nouvel algorithme, vous ne serez plus visibles dans les principaux fils d’actus. Les consommateurs pourront accéder à votre contenu et à vos annonces en cliquant sur “Explore Feed”, fil d’actualités spécifique aux marques.

 

Pour l’heure, un test étant opéré dans certains pays, en Serbie par exemple (cf. image ci-dessus), il est difficile de savoir à quoi cela ressemble.

Si les marques veulent apparaître dans les principaux fils d’actualités, elles n’auront que peu de possibilités, mais ces choix pourraient changer la donne.

 

Une nouvelle approche du contenu de marque

Facebook souhaite que ses utilisateurs communiquent les uns avec les autres, ce qui pourrait signifier que les commentaires et les partages vont prendre une importance croissante. En conséquence, pour continuer à atteindre vos publics cibles de façon efficace, cela devrait se faire via des “interactions significatives” (dixit Mark Zuckerberg). Qu’est-ce que cela signifie ?

Rien de très différent de tout ce que nous avons préconisé jusqu’alors. Rappelez-vous notre article de blog partagé en décembre dernier, « L’attention, ou comment réduire le gap entre le moment où l’on intéresse le client, il s’engage et il achète ». Les marques doivent plus que jamais travailler dur pour engager les consommateurs et retenir leur attention sur la plateforme ; mais aves ces nouveaux changements, la priorité n’en est que plus concrète et les marques doivent créer des contenus à même de générer des conversations entre les personnes.

La façon d’apparaître sur le principal News Feed (fil d’actus Amis & Familles) se fait via l’activité des personnes sur Facebook : Likes, partages et commentaires, les commentaires étant le Saint Graal.

Cependant, ne faire qu’encourager les personnes à commenter vos posts n’est pas la solution et votre marque apparaîtra comme désespérée. A la place, développez et partagez des contenus qui parlent à vos consommateurs. Ne restez pas auto-centrés sur votre marque. 64 % des personnes sont attirées par une marque qui partage les mêmes valeurs. De cette façon, les individus se connectent, réagissent et partagent des contenus qui leur parlent à eux-mêmes et ont du sens pour leur entourage.

 

Du contenu 100 % social

Les marques doivent également développer une stratégie de contenu 100 % social media, des contenus développés pour et à travers la plateforme ; au lieu de localiser des contenus existants et de les adapter pour les réseaux sociaux. Concrètement, utiliser les fonctionnalités natives Facebook vous permettra d’être plus visible, utiliser des vidéos Facebook Live générera plus de commentaires qu’un post statique, c’est d’autant plus vrai aujourd’hui du fait du nouvel algorithme.

Elaborer une stratégie fondée sur une approche 100 % contenu social signifie également  mettre à profit ce contenu sur d’autres plateformes sociales et créer un véritable éco-système de contenu.

 

Etre pédagogues sur ces changements Facebook

Soyez transparents… Dîtes à vos clients que, suite aux changements d’algorithme Facebook, ils ne seront plus informés sur vos nouveautés et n’accéderont plus à vos nouveaux contenus. Aussi, n’hésitez pas à les encourager à suivre votre Page et rappelez leur comment utiliser l’option “See First”.

 

 

Les groupes Facebook reviennent au goût du jour

Outre votre Page, intégrez une approche de Groupes dans votre stratégie marketing, cela sera utile à votre marque avec ce nouvel algorithme. Le but premier d’un Groupe Facebook est de fédérer une communauté autour d’intérêts communs et de valeurs partagées, un espace où chacun peut partager des astuces, des connaissances et apporter de l’aide aux autres membres du Groupe.

 

Payez pour être vus

Naturellement, ce changement n’est pas opéré pour le seul bien des utilisateurs, il l’est aussi pour le bien de Facebook lui-même, ce qui est peut-être l’objectif recherché en premier lieu.

Les marques devront commencer à payer Facebook non seulement pour accroître leur reach, mais aussi si elles souhaitent apparaître dans le News Feed principal et si elles veulent que leurs « stories » soient vues.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’optimisation de votre contenu digital et accroître la présence de votre marque en ligne, n’hésitez pas à vous rapprocher de Reese Maabich, Directrice Digital Grayling France.


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

16 avril 2018


Comment faire en sorte que les magasins cessent de mettre la clé sous la porte

Will Kunkel, Directeur Créatif au sein de Grayling aux US, tire les leçons de la disparition de Toys R' Us. J’ai en mémoire quelques beaux souvenirs lointains où, étant enfant, je poussais...

En savoir plus

27 mars 2018


IA, RA ou RV : lequel de ces enfants nés avec la révolution technologique est amené à avoir un brillant avenir ?

Sohini Datta, experte en stratégie digitale au sein de notre bureau Grayling à Dubaï, explore de quelle façon l’IA (l’Intelligence Artificielle), la RA (la Réalité Augmentée) et la RV (la...

En savoir plus

22 mars 2018


Big Data – Un abus de confiance

Par Zack King, Directeur Général Grayling KenyaLe scandale révélé cette semaine par Channel 4 au Royaume-Uni impliquant à la fois Facebook et la société privée anglo-américaine d’analyse...

En savoir plus