Contenus

/ Contenus / Les villes, ces nouvelles nations

Free thinking from Grayling people

Les villes, ces nouvelles nations

19 septembre 2018


Grayling a annoncé hier la publication de sa nouvelle étude, portant sur le thème « Les villes, ces nouvelles nations », disponible iciRetrouvez ci-après l’introduction à cette nouvelle étude, faite par Jon Meakin, Directeur International des Services Stratégiques Grayling, ci-dessous.

 

Les villes sont les nouvelles nations. Cette déclaration peut paraître pleine d’audace, mais après avoir lu ce qui suit, vous n’en douterez plus.

 

La plupart d’entre nous sont des citadins : pour la toute première fois de l’histoire, il y a davantage de personnes vivant en ville qu’habitant dans un environnement non urbain. Selon les Nations Unies, c’est le cas pour 54,5 % de la population mondiale, une proportion qui devrait atteindre 60 % d’ici 2030, sachant qu’à cette période-là une personne sur trois sur la planète vivra dans une ville d’au moins 500 000 habitants.

Le nombre de villes s’accroît, comme jamais auparavant : en 2016, il y avait dans le monde 1063 agglomérations de plus d’un demi-million d’habitants ; en 2030, leur nombre devrait passer à 1400, abritant plus de 5 milliards de personnes.

La superficie des villes s’étend : non seulement on dénombre plus de villes qu’avant, mais elles sont aussi de plus en plus grandes. En 2030, on comptera 10 “mégavilles” de plus de 10 millions d’habitants, de plus qu’aujourd’hui.

Les villes sont des puissances économiques : McKinsey estime que d’ici 2025, le poids économique des 600 plus grandes villes au monde se montera à 64 trillions (milliards de milliards) de dollars, soit environ 60 % du PIB mondial.

Les villes sont des centres d’influence culturelle : du grand art à la culture de la rue en passant par l’alimentation, la mode, la musique et les fresques murales, toutes les tendances culturelles prennent naissance dans les villes.

Les villes initient le changement social : la coexistence de personnes de cultures différentes et la relative concentration d’individus jeunes font que le changement social s’opère en premier lieu dans les villes, qu’il s’agisse de la libéralisation des lois en faveur de l’avortement à Dublin ou des appels pour un contrôle accru des armes à New York.

Il n’est ainsi pas surprenant que dans notre étude des tendances réalisée en fin d’année passée, #6into18, nous ayons identifié les villes comme étant un centre d’intérêt pour les marketeurs et communicants professionnels, mettant en avant des campagnes centrées sur les villes supplantant même certaines autres déployées à l’échelle nationale et régionale. Si les villes sont là où résident les individus, où se trouvent les faiseurs de tendances, les moyens financiers, pourquoi donc dépenser des sommes folles en campagnes marketing ailleurs que là ?

Mais ce n’est pas aussi simple.

A l’instar des pays, il n’y a pas deux villes qui soient identiques. Dans cette nouvelle série de contenus intitulée “Les Nouvelles Nations”, nous nous sommes intéressés à 4 sphères d’influence, liées les unes aux autres, et proposons des clés pour naviguer en leur sein.

 

Anatomie d’une ville : influence et impact

Dans chaque ville, il existe un écosystème délicat d’influence et d’impact.

Alors que les politiques publiques de chaque pays a un impact local, les villes sont de plus en plus à même de les influencer du fait de leur poids économique et démographique.

Mais les politiques des villes dans un large éventail de sujets sont au moins en partie une réponse aux points de vue des habitants, exprimés directement ou indirectement, opinions qui sont elles-mêmes façonnées par l’influence des médias traditionnels et sociaux.

Le poids relatif de ces influences varie d’une ville à l’autre et appréhender la façon de pénétrer dans ces réseaux complexes requiert de l’intelligence, de la perspicacité et de disposer de connections.

 


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

29 novembre 2018


Chère Victoria’s Secret, j’aimerais vous aider…

Danica Ross, Directrice Services Client au sein de Grayling US, nous livre son point de vue sur les malheurs de la célèbre marque américaine de lingerie sexy, de tenues de sport / de nuit et de...

En savoir plus

27 novembre 2018


Placer l’expérience client au centre de la réflexion

Loretta Ahmed, CEO de Grayling Moyen-Orient et Afrique, nous révèle la toute dernière des tendances de notre panorama 2019, vu par Grayling. Celle pour les marques consistant à avoir conscience de...

En savoir plus

26 novembre 2018


Quelle mesure et quelle évaluation dans un futur proche ?

Alors que Le Mois de la Mesure 2018 de l’AMEC touchera bientôt à sa fin, Loretta Ahmed et Stephanie Stamatakou se penchent sur ce à quoi le futur devrait ressembler lorsque l’on parle mesure...

En savoir plus