Contenus

/ Contenus / Pourquoi les budgets vidéo devraient être plus importants en 2019

Free thinking from Grayling people

Pourquoi les budgets vidéo devraient être plus importants en 2019

8 février 2019


Conseil de Kevan Barber, Creative & Insights Manager au sein de Grayling Londres : vous feriez bien d’accorder une part plus belle à de la production vidéo à l’occasion de votre prochaine campagne RP. Les vidéos font dorénavant partie intégrante de nombreuses campagnes RP que nous activons au sein de Grayling, du fait-même la nature online des médias, qui l’exige. Mais lorsque la réunion au cours de laquelle les aspects budgétaires des campagnes sont évoqués, il n’est pas rare d’entendre : "3000 livres (environ 3400 euros), ça devrait suffire pour faire la vidéo, non ?".

C’est vrai, réaliser une vidéo pour ce montant-là, c’est faisable, mais combien de  campagnes lauréates à l’occasion des Cannes Lions ont été déployées avec un tel budget ? Probablement aucune.

Autrefois, les vidéos intégrées à des campagnes RP intégraient des B roll ou des extraits sonores, donc ce montant suffisait certainement pour quelques heures de tournage et une journée de montage. Mais le paysage médiatique a changé. Notre travail doit aller au-delà des médias traditionnels, il doit être partageable sur les médias sociaux et sur WhatsApp entre amis.

Les RP sont en concurrence avec tous les autres domaines dans lesquels du contenu est créé - médias, publicité, influenceurs - disposant chacun de vastes budgets, dans le cas de la publicité et des médias, ainsi que des compétences et des connaissances nécessaires pour rendre le contenu attrayant.

Le contenu visuel d'une campagne aura un plus grand retentissement, c'est ce que votre public verra en premier, qu'il s'agisse des médias, des influenceurs ou des consommateurs, et le communiqué de presse est peu susceptible de marquer les esprits si le contenu est plat.

Selon Hubspot, 55 % des personnes regardent des vidéos en ligne tous les jours, et, résultat encore plus marquant, pour 55 % des individus également, l’attention est plus élevée lorsqu’ils regardent des vidéos plus que toute autre forme de contenu. De plus, une étude réalisée par eMarketer indique que quatre fois plus de personnes préfèrent regarder une vidéo sur un produit plutôt que de lire un contenu à son sujet.

 

Il est essentiel d'adapter la vidéo à chaque public, il est peu probable qu’un simple montage d'une minute suffise. Lors de l'élaboration du brief, pensez à là où votre vidéo sera vue. Demandez-vous quel est l'impact de ces canaux sur la façon dont la vidéo doit être tournée ou montée. Peut-être qu'il faut moins de 10 secondes ou tourner en vertical pour certains canaux alors que d'autres peuvent avoir besoin de sous-titres ou de graphiques pour attirer l'attention.

 

Toutes ces considérations coûtent cher, mais pensez à la façon dont les agences de publicité, en particulier, développent leur contenu. Cela fait bien longtemps qu’elles sont dans un état d'esprit multi-canal, elles utilisent des vidéos de qualité TV, ce canal étant prépondérant pour elles depuis des décennies. Et on ne parle pas là seulement de publicités, de plus en plus les publicitaires développent des idées en adéquation avec les préférences des journalistes en se targuant néanmoins de créativité publicitaire. En voici un exemple récent – associant une idée RP à des valeurs qui sont celles de la production standard telle qu’on la retrouve dans la publicité.

 Les RP continueront à coup sûr à exploiter de brillantes idées, mais tant qu’il sera question de la jouer trop serré au niveau des budgets de production, certaines de ces idées ne seront pas pleinement exploitées tant sur les réseaux sociaux que via WhatsApp alors qu’elles mériteraient bien d’y être partagées.

 

Alors, si votre idée est vraiment bonne et que vous voulez participer à des awards, vous avez maintenant les atouts nécessaires pour rivaliser avec les grandes agences de publicité et mettre fin à la sempiternelle question : "Pourquoi les agences RP ne gagnent pas à Cannes ?"

 


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

15 janvier 2019


Les réseaux sociaux, le bon moyen pour accroître le retentissement d’une annonce client.

Alexandra Bacharach (Grayling New York), s’intéresse à la façon dont les Américains ont modifié leurs habitudes de consommation des médias - et à comment prendre en compte cette nouvelle...

En savoir plus

20 décembre 2018


Pourquoi vous ne devriez pas vous inquiéter lorsque Google change son algorithme

Alex Judd, Directeur GCore, nous explique pourquoi une stratégie de référencement honnête et éclairée portera toujours ses fruits sur le long terme. Voilà la question qu'on me pose...

En savoir plus

29 novembre 2018


Chère Victoria’s Secret, j’aimerais vous aider…

Danica Ross, Directrice Services Client au sein de Grayling US, nous livre son point de vue sur les malheurs de la célèbre marque américaine de lingerie sexy, de tenues de sport / de nuit et de...

En savoir plus