Contenus

/ Contenus / Risquez-vous d’être « Lost in Translation » ?

Free thinking from Grayling people

Risquez-vous d’être « Lost in Translation » ?

1 juin 2018


Par Jonathan Shillington, Directeur Général de Grayling Moyen-Orient

Pour les entreprises travaillant dans une multitude de langues, par-delà les frontières et embrassant une variété de cultures, le risque d’offenser par inadvertance peut être élevé. Le faux pas du Président français Emmanuel Macron, à l’occasion de son discours de remerciement auprès du Premier Ministre australien Malcolm Turnbull, a illustré à quel point la plus petite erreur de traduction peut parfaitement agacer au plus haut point ou tourner au ridicule, si l’on n’a pas pris la peine d’effectuer des vérifications sur place et que l’on ne peut pas compter sur des auteurs ou des interprètes de qualité. Le Président n'a pas tardé à rire de l'utilisation du mot "délicieux", mais une telle erreur dans d'autres pays aurait pu être diplomatiquement désastreuse. 

Ici, au Moyen-Orient, nous utilisons deux langues en environnement professionnel : l’arabe classique (non familier) et l’anglais (britannique). L’arabe en particulier doit faire l’objet de la plus haute attention pour s'assurer que ce que l'on peut dire ou écrire en anglais a un sens approprié et précis en arabe, qui est souvent très différent. C’est une composante clé de notre travail au sein de notre région – Conseil de Coopération du Golfe, Levant et Afrique du Nord – et les entreprises qui prennent des raccourcis ou des libertés avec leur approche de la langue s'exposent à un risque considérable pour leur réputation.


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

7 août 2018


Quelle est la meilleure approche avec les influenceurs ?

Par Pancras Mutuma, Consultant RP / Marketing Digital au sein de Grayling Moyen-Orient, Turquie et AfriqueJ'ai récemment eu un court échange sur Twitter avec l’un de mes followers, au sujet du...

En savoir plus

9 juillet 2018


Le “dark social”, l'opportunité inexploitée

Par Lucy Merigold, Directrice Marketing Digital, Grayling Moyen-OrientLe “dark social”, c’est quoi exactement ? Une entreprise / marque doit-elle le prendre en considération lorsqu’elle...

En savoir plus

27 juin 2018


L’évolutivité est-elle la réponse à la pénurie de logements ?

Par Marie-France Bergamo, Consultante Senior Corporate / Grayling FranceEn 2050, 75 % de la population mondiale vivra dans des « villes-monde », contre 50 % aujourd’hui. En parallèle, d’après...

En savoir plus