Contenus

/ Contenus / Siri, tu fais aussi des RP ?

Free thinking from Grayling people

Siri, tu fais aussi des RP ?

28 août 2018


Par Sohini Datta, experte en stratégie digitale au sein de Grayling Dubaï

Vous rappelez-vous quand a eu lieu la dernière révolution technologique ? Ca vous dit quelque chose ? Si ce n’est pas le cas, je vous rafraîchis la mémoire. C’était en 2009, et, chose incroyable, la réponse à toute question devenait : « Il y a une application pour ça ». A tel point que cette phrase a été déposée par Apple.

Dix ans plus tard, place à la deuxième vague. La phrase que l’on attend communément maintenant est « Il y a l’Intelligence Artificielle pour ça… »

« Siri, appelles Maman. »

« Siri, c’est quoi l’adresse d’Emilie ? »

« Siri, c’est quoi le sens de la vie ? »

Et maintenant vous pensez, « Et si seulement Siri pouvait générer les rapports de couverture presse pour mes clients ».

L’Intelligence Artificielle et l’apprentissage automatique pourront assumer de nombreuses tâches, révolutionnant notre quotidien en tant que professionnels des RP.

 

Suivi assuré par l’IA

Imaginez si Siri pouvait analyser les posts et les articles presse à la vitesse de l’éclair, vous permettant de prendre immédiatement les mesures nécessaires pour corriger une quelconque couverture négative. Plus besoin de déployer des tonnes d’énergie humaine pour générer vos rapports, réaliser des analyses 24h / 24, 7 j / 7…

L’an passé en utilisant l’IA, l’entreprise sud-africaine spécialisée dans le tracking de marques Newsclip a analysé plus de 4000 posts sur les réseaux sociaux en quelques minutes en utilisant le Traitement du Langage Naturel (TLN).

 

Une meilleure gestion du risque de la communication de crise

L’approche est double. Tout d’abord, l’IA peut analyser le paysage digital en quelques minutes et peut interpréter les probabilités et réactions possibles. Ce qui en retour peut vous permettre d’éviter de nombreuses crises.

Ensuite, en situation de communication de crise avérée, l’IA peut analyser instantanément le sentiment, permettant ainsi aux experts en gestion de crise de prendre le contrôle sur tout type de situations de façon à prendre la meilleure décision, basée sur les informations fournies. Rappelez-vous que l’IA ne ressent pas d’émotions, aussi elle peut intervenir en support d’équipes dans être influencée au plan émotionnel.

Dubaï a déjà utilisé l’IA pour répondre aux urgences médicales réduisant ainsi le délai de traitement à moins de 4 minutes, sujet de préoccupation pour les équipes médicales et les hôpitaux à travers le monde, qu’il est dorénavant possible de gérer grâce à l’Intelligence Artificielle.

 

L’AI permet de toucher plus de personnes, plus rapidement

Songez aux hologrammes délivrant des médiatrainings sans même avoir à quitter le bureau ! Passionnant, non ? Cela permet de gagner en performance. Vous serez à même de réaliser des points presse virtuellement grâce à la Réalité Augmentée sans vous soucier de questions qui vous préoccupent habituellement : les journalistes vont-ils se déplacer ? Pleuvra-t-il ce jour-là ?

Je sais que vous vous posez la question suivante : « L’Intelligence Artificielle va-t-elle me prendre mon travail ? » La réponse est non. Simplement du fait de la Troisième Loi de Newton : l’action est toujours égale à la réaction. De ce que je retiens de la Révolution Industrielle et maintenant de celle de l’automatisation, les expériences humaines ne feront que gagner en valeur.  L’IA va vous assister pour faire mieux, elle ne va pas vous voler votre job.

Maintenant vous pensez certainement : « L’IA, c’est très bien, mais qui a les moyens de l’adopter ? ». Cela prendra des années.

Lorsque Graham Bell a inventé le téléphone, au démarrage, seuls deux exemplaires existaient et mes grands-parents se plaçaient devant le poste de radio pour écouter les nouvelles du soir. Maintenant je les demande à Siri. Deux générations séparent cette radio de l’époque de l’IA. Les choses évoluent à une vitesse jamais égalée, vous pouvez soit apprendre à nager avec les vagues, soit être englouti(e) par elles.


Grayling Team

Derniers éléments de contenu

21 septembre 2018


Que pensent les Européens de l’Intelligence Artificielle ?

Alex Judd, Directeur GCore au sein de Grayling, nous révèle comment les Européens perçoivent l’Intelligence Artificielle, en prenant pour base d’analyse les données de recherches en ligne...

En savoir plus

20 septembre 2018


Notre étude “Les Nouvelles Nations” / 1ère sphère d’influence : les médias

Alors que le paysage médiatique continue sa transformation digitale, à travers un parcours long et parfois douloureux, l’autorité des médias, qu’ils soient historiques ou récents, continue à...

En savoir plus

19 septembre 2018


Rentrée parlementaire : décryptage

...

En savoir plus